VILLE D'HENDAYE » Notre Ville » Politique linguistique

Politique linguistique

250_VueAerienne

Haut de page

.

La langue basque est le patrimoine de tous, une richesse à partager, un moyen de se rencontrer.

Afin de lutter contre sa disparition tout en respectant les différentes sensibilités, la Ville d’Hendaye mène une politique active en faveur d’un bilinguisme équilibré.

.

ETAPES DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE

2010 : Signature d’une convention avec l’Office Public de la Langue Basque

Dans la continuité du développement de sa politique linguistique, la Ville d’Hendaye a signé en 2010 une convention avec l’Office Public de la Langue Basque afin de confirmer son engagement en faveur de l’euskara. Celle-ci couvre de nombreux domaines comme la formation du personnel municipal, la communication, la signalétique, l’enfance et la jeunesse, la programmation culturelle, les relations transfrontalières ou encore l’accompagnement des associations et structures travaillant autour de l’euskara. En échange de ces engagements, l’Office Public de la Langue Basque apporte un soutien technique et financier à la Ville d’Hendaye.

Par ailleurs, une autre convention tripartite a été signée avec l’Agglomération Sud Pays Basque et l’OPLB.

2008 : Le 1er  poste d’Adjoint au Maire pour l’Euskara est créé

2005 : Recrutement d’un technicien de la langue basque

En janvier 2005, la Ville d’Hendaye a créé le premier poste de technicien chargé de l’Euskara dans une commune du Pays Basque Nord. Titulaire du diplôme EGA, c’est Elsa Spizzichino qui occupe ce poste. C’est le service Euskara qui se charge de la mise en œuvre de la politique municipale en matière de soutien et de développement de l’utilisation de la langue basque. Depuis juin 2011, il a été renforcé par l’arrivée d’une autre technicienne à mi-temps.

2004 : Le 1er poste de Conseiller municipal délégué à l’Euskara est créé

2003 : signature de la convention avec Euskal Konfederazioa

Le 23 avril 2003, la Ville d’Hendaye a signé la convention avec Euskal Konfederazioa. Le principal objectif de cette convention est de soutenir et développer l’utilisation de la langue basque au sein de la Mairie et des différents services municipaux. Dans l’objectif de les encourager à prendre des engagements en faveur de la langue basque, cet organisme a passé des accords similaires avec des communes de plus en plus nombreuses du Pays Basque en tenant compte de la réalité et des besoins de chacune.

La compétence pour le suivi des conventions déjà signées et la signature de nouveaux engagements est aujourd’hui transférée à l’Office Public de la Langue Basque.

Suite à cet accord, la Ville d’Hendaye a pris des mesures concrètes, telles que :

* la poursuite de la mise en place d’une signalétique bilingue

* l’édition progressive en deux langues de certains documents officiels,

* l’introduction de la langue basque dans la Lettre Municipale,

* la prise en compte de l’euskara pour certaines embauches,

* les mariages en basque ou encore la formation du personnel municipal.

Haut de page

1995 : Création officielle d’une Commission Euskara

La première initiative de cette commission fut de lancer une enquête socio-linguistique sur Hendaye finalisée en 1999 et dont les principales conclusions furent que 19 % des habitants d’Hendaye sont bascophones (ce nombre atteint 31% chez les moins de 15 ans) et que 82 % des Hendayais émettent un avis favorable à l’organisation d’actions en faveur de l’euskara.

Suite à cette étude, les deux principaux axes de la politique linguistique de la Ville d’Hendaye sont donc définies comme suit :

* renforcer la présence de l’euskara dans le paysage linguistique et dans les services offerts au public ;

* donner aux enfants la possibilité de s’épanouir en euskara dans l’école et dans les activités ludiques.

Les actions mises en place jusqu’à ce jour, mais également celles qui sont projetées, s’articulent autour de ces deux objectifs.

1989 : Engagement en faveur de l’enseignement bilingue français-basque

La commune finança la construction de l’Ikastola* puis en 2005, son agrandissement, ce qui représentait une dépense totale de 1.270.000 €. La Ville d’Hendaye encouragea également la création d’écoles bilingues. A ce jour, plus de 50 % des élèves hendayais reçoivent un enseignement en euskara (*Ikastola : école bascophone et Ikas-bi classes bilingues en langues française et basque à parité égale).

1983 : Un budget en faveur de la langue basque

En 1983 la Ville d’Hendaye consacrait 1% du budget municipal à l’euskara, ce qui représentait 190.000 F et en 2004, 140.000 €.

Haut de page