VILLE D'HENDAYE » Notre Ville » Domaine Château Abbadia

Domaine Château Abbadia

250 chatAbbMont

Haut de page

Le Domaine d’Abbadia, propriété du Conservatoire du Littoral, surplombe l’océan. Ouvert au public, vous pourrez découvrir ce site naturel protégé de 65 ha grâce aux diverses formules de visites commentées qui y sont proposées et visiter l’une des édifications du site, la Maison Larretxea.
.

DOMAINE d’ABBADIACHATEAU ABBADIA 

.

DOMAINE : EnvironnementEdificationsActivités - Contacts

Environnement

Un Lieu de Promenade Privilégié

A découvrir à pied, le domaine offre un panorama grandiose sur l’océan et la ville d’Hendaye. D’abruptes falaises en criques rondes et dorées, le regard du promeneur se perd à l’infini

Un Site Naturel Protégé

OLYMPUS DIGITAL CAMERASachant sans doute mieux que d’autres discerner les prémices de l’avenir, Antoine d’Abbadie s’efforça de prévoir le sort du domaine qu’il avait constitué. Pour en assurer la pérennité, il fixa un certain nombre de contraintes au legs qu’il fit, à la fin de sa vie, à l’Académie des Sciences – toutes inspirées par le souci de la Nature, de l’attention et du respect qu’elle mérite.

Trois quarts de siècle plus tard, en octobre 1979, le Conservatoire de l’Espace Littoral et des Rivages Lacustres racheta les 45 hectares du domaine, à l’exception du château, pour en assurer une protection définitive.

Depuis cette date, le Conservatoire a poursuivi ses acquisitions et le domaine d’Abbadia est aujourd’hui un site naturel protégé de 65 hectares, ouvert au public, et géré en partenariat par la Ville d’Hendaye, le Conseil Général et le CPIE Littoral basque.

L’Académie des sciences quant à elle reste à ce jour propriétaire du château et de 5 hectares alentour. Depuis fin 2010, la Ville d’Hendaye en est également devenue gestionnaire.

De superbes paysages

Lire le paysage, à Abbadia, c’est observer les abruptes falaises grises et roses, ourlées d’écume, les boisements touffus, les landes, les prairies et les pelouses : ici la montagne pyrénéenne affronte l’océan.

Lire le paysage, à Abbadia, c’est nommer le site, et entendre la marque première d’Antoine d’Abbadie, puis suivre à travers l’histoire les traces successives qu’y ont laissé les hommes.

Lire le paysage, à Abbadia, c’est croiser plusieurs interprétations pour débrouiller les subtiles et dynamiques interactions entre facteurs naturels et intentions humaines, c’est tenir compte de la notion de durée, règle de l’évolution des processus vitaux tout autant que des interventions de l’homme.

Un site géologique de grande qualité

D’abruptes falaises ceinturent le Nord du domaine. Depuis le sentier qui surplombe la mer, on peut à loisir observer cette portion de côte rocheuse festonnée de petites criques où viennent s’échouer les vagues. Figures de proue gigantesques, les caps formés de roches assez résistantes, à dominante calcaire, alternent avec des baies à la beauté sauvage, aux flancs de marnes tendres, plus vulnérables. Ces formes complexes et spectaculaires racontent une histoire qui se joue de notre échelle humaine, et se compte en dizaine de millions d’années – ici, on peut lire la formation des Pyrénées.

Une végétation diversifiée

Sur un espace restreint, le domaine d’Abbadia accueille une grande diversité de formations végétales. La nature des sols, une pluviométrie importante (comprise entre 1.500 et 2.000 mm /an), des vents forts et une occupation humaine ancienne ont combiné leurs influences pour déployer depuis la falaise jusqu’au château une mosaïque d’espaces juxtaposés.

Falaises stratifiées, landes océaniques, boisements humides et prairies confèrent au domaine sa très grande valeur écologique.

Une opportunité d’observations ornithologiques variées

Grâce à ses larges espaces découverts, ses landes maritimes épineuses et ses boisements touffus, le domaine d’Abbadia offre une gamme variée de milieux accueillants. Sur l’axe migratoire principal, il attire des espèces très différentes, pour des séjours plus ou moins longs.

Mieux qu’un banal terrain de jeux, nous sommes ici dans un laboratoire d’écologie appliquée : observations, comptage, baguage, étude des oiseaux s’y pratiquent régulièrement. Par le biais de stages d’initiation, ce monde à portée de jumelles devient progressivement plus familier à tous.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUn Verger Conservatoire, véritable banque pour le futur

Le Domaine d’Abbadia abrite depuis 1989 les collections fruitières des Pyrénées Atlantiques. A Abbadia, la protection et la mise en valeur du littoral et celles de variétés fruitières rustiques et locales participent de la même logique. L’histoire de la pomme a souvent croisé celle des rivages.

Avec une collection d’une centaine de variétés de pommiers, une cinquantaine de variétés de cerisiers mais aussi pruniers, néfliers, le verger permet au public de retrouver ces variétés anciennes au travers d’exposition, de stages de taille ou de greffage…

Grâce au concours du CPIE Littoral basque, les pommes récoltées à Abbadia permettent aussi l’élaboration du Sagarno (cidre basque traditionnel) et de jus de pommes commercialisés sur place sous l’étiquette « Bizkiak ».

Haut de page

Edifications

NV_Pres_abba_edif_larretx Différentes constructions témoignent de l’activité pastorale ancienne.

Larretxea, « La Maison de la Lande » est une ancienne ferme qui avait été restaurée pour accueillir un point d’information et le centre administratif du Domaine d’Abbadia et du CPIE Littoral basque.
Depuis l’ouverture au public d’Asporotsttipi (voir ci-dessous), elle est aujourd’hui en phase de reconversion pour y abriter dès 2018/2019 un Centre de ressources du territoire (CRT) qui peut être défini comme étant un lieu d’échange et de diffusion d’informations sur l’environnement destiné à des publics spécialisés ou non.

La fermette Larrextaberri abrite la bergerie ainsi que les boxes pour les chevaux qui servent au gardiennage du Domaine.

La ferme Nekatoenea, à l’architecture typique des fermes basques, accueille régulièrement grâce à un partenariat avec le Ministère de la Culture, des artistes plasticiens contemporains dans le cadre de résidences d’artistes. C’est aussi là que se déroulent des conférences ou que sont accueillis les stagiaires ou les classes pour la partie travail en salle.

L’ancienne ferme Asporotsttipi qui avait été reconvertie en dancing sous le nom de « Boléro » a été rachetée par le Conservatoire du Littoral en 1997. Ce bâtiment est, depuis octobre 2015,  la principale porte d’entrée du site sous la forme d’un Centre d’Interprétation de la Corniche basque. D’accès libre et gratuit (voir horaires ci-dessous), elle accueille une exposition permanente, des expositions temporaires (1/trimestre) et des projections qui mettent en valeur notre patrimoine naturel.
Elle est aussi le lieu de départ régulier de nombreuses animations naturalistes en faveur du grand public tout comme des scolaires.
Informations : 05.59.74.16.18

Haut de page

Activités

La Maison de la Corniche basque « Asporotsttipi » vous accueille :

Jusqu’au 31 mars : du mardi au samedi, 10h/12h & 14h30/17h30 (fermé dimanches, lundis et fériés)
Du 1er avril au 31 mai : du mardi au samedi, 10h/12h & 14h30/18h30 (fermé dimanches, lundis et fériés)
Du 1er juin au 30 septembre : tous les jours y compris fériés, 10h/13h & 14h/18h30
Du 1er oct. au 23 décembre : du mardi au samedi, 10h/12h & 14h30/17h30 (fermé dimanches, lundis et fériés)
Du 15 janvier au 30 mars 2018 : du mardi au samedi, 10h/12h & 14h30/17h30 (fermé dimanches, lundis et fériés)

Les activités proposées sont les suivantes :

* Des visites commentées

Que ce soit seul ou en famille, pour qui souhaite être accompagné dans sa découverte du site et en découvrir toutes les richesses, plusieurs formules de visites commentées sont proposées tout au long de l’année par le CPIE Littoral basque selon un programme consultable et téléchargeable sur http://www.cpie-littoral-basque.eu. Pour les groupes d’adultes comme pour les scolaires, des visites adaptées peuvent également être organisées sur rendez-vous pris auprès du CPIE : 05.59.74.16.18 ou cpielittoralbasque@hendaye.com

* Une exposition permanente 

Pour qui veut parcourir le domaine d’Abbadia et la Corniche basque de manière libre, la visite de l’exposition présentée à Asporotsttipi est un passage obligé qui vous permettra de découvrir rapidement la géologie exceptionnelle de ce site, la diversité de sa faune et de sa flore, les paysages et leur évolution actuelle…

NV_Pres_abba_expo_pomme_250* Des expositions temporaires

Tout au long de l’année une ou plusieurs expositions temporaires y sont présentées ; toutes en relation directe avec la connaissance et la protection de la nature. L’une d’entre elles se tient chaque année mi-octobre : « Pommes d’Hier, Patrimoine de demain « .

Devenue traditionnelle grâce à son Verger-conservatoire du domaine d’Abbadia, cette exposition permet de présenter une très grande diversité de ces pommes autrefois cultivées en Pays Basque et Béarn, variétés anciennes qui donnaient des fruits typiques et qui disparaissent en même temps que les paysages se transforment. Au plaisir des yeux s’ajoute celui des odeurs et… du goût ! Vous pourrez déguster, acheter des fruits et même commander des plants pour que ces variétés ne disparaissent pas de nos campagnes.

* Une mini boutique

Vous y trouverez de nombreux guides (randonnées nature, identification faune/flore), des ouvrages consacrés au site d’Abbadia, ainsi que de nombreux produits du Conservatoire du littoral.

* Nekatoenea : Résidence d’Artistes   

Pour le CPIE Littoral basque les objectifs de ce programme sont doubles :
–  d’une part les moyens matériels, intellectuels donnés à l’artiste lui permettent d’avancer dans l’affirmation propre des recherches de son art, et de franchir ainsi une étape dans son insertion professionnelle s’il est jeune ou dans sa carrière s’il y est notablement engagé ;

–  d’autre part, l’organisation de la résidence permet au contexte local, régional et national de bénéficier des retombées de l’activité artistique proprement dite.

Sans aller jusqu’à passer commande à l’artiste, une présentation significative des travaux effectués pendant le temps de résidence est demandée en fin de séjour. De même, les résidences donnent le plus souvent lieu à une publication. Enfin, un programme culturel est bâti par le CPIE autour de la présence de chaque artiste : visites d’ateliers, conférences, classes d’initiation artistiques…

Les qualités si particulières du site naturel du Conservatoire du Littoral à Abbadia incitent à considérer une orientation spécifique pour ce programme de résidences.

Tout d’abord, il s’agit d’y inviter des artistes dont la carrière a déjà connu des développements nationaux et internationaux significatifs, afin que les répercussions soient à la hauteur des atouts du site.

En effet, l’exceptionnelle présence des éléments géographiques, géologiques, botaniques et faunistiques, bref, l’importance des objets des sciences de la nature, la réalité des notions de frontière (inter-étatiques, linguistiques, géographiques) points de rupture, de passage ou lieux de rencontre, conduit à sélectionner des créateurs dont l’intérêt se porte, de leur point de vue d’artiste, sur ces questions ; ils nous en donneront ainsi leur vision propre. Ils pourront être confrontés ultérieurement à des scientifiques dans des rencontres ou conférences.

Enfin, la présence de partenaires culturels de niveau international de Bayonne à Bilbao n’est pas oubliée, et ils sont régulièrement associés au processus de sélection des artistes.

En résumé, les exigences de ce programme se situent non seulement dans une insertion réussie dans l’activité culturelle de la Côte Basque mais aussi dans les échanges internationaux du plus haut niveau.

Contacts :

Adresse : NEKATOENEA Résidence d’artistes, Domaine d’Abbadia F – 64700 HENDAYE

Ville d’Hendaye

M. Ganix Grabières, Conservateur du Domaine d’Abbadia

 » Larretxea  » Abbadia F- 64700 HENDAYE –  Tél : 05.59.20.37.20 – Courriel : domaine.abbadia@hendaye.com

CPIE Littoral basque

M. Pascal Clerc, Directeur du CPIE

« Asporotsttipi » – CD912 – Route de la Corniche – 64700 HENDAYE –  Tél : 05.59.74.16.18 – Courriel : cpie.littoral.basque@hendaye.com

.

Nekatoenea, résidence d’artistes

Mmes Elke Roloff et Aintzane Roloff, Accompagnatrices culturelles,

« Larretxea » Abbadia F – 64700 HENDAYE –  Tél : 05.59.20.37.20 – Courriel : cpielittoralbasque.creation@hendaye.com

cpielittoralbasque.sorkuntza@hendaye.com

 

Haut de page

Haut de

NV_Pres_Chat_jpg_chatAbbadiaInterCHATEAU ABBADIA

Dressé face à l’océan, le château Observatoire Abbadia a été construit par Eugène Viollet-le-Duc entre 1864 et 1879.

D’architecture néo-gothique, l’édifice est inspiré des modèles de châteaux-forts du Moyen-âge et porte la marque de la passion orientaliste de son propriétaire Antoine d’Abbadie (décoration en lien avec les nombreux voyages du savant, fresques aux symboles africains…).

Savant hors du commun, passionné de géographie, d’astronomie et de culture orientale, Antoine d’Abbadie (1810-1897) réalise la première cartographie de l’Ethiopie. Fortement attaché au Pays-Basque, il s’affirme en ardent défenseur de sa langue et de sa culture.

Le Château Observatoire Abbadia est aujourd’hui, et depuis la mort de son propriétaire, propriété de l’Académie des Sciences.

Abbadia est ouvert toute l’année (à l’exception des 3 premières semaines de janvier). Pour en savoir plus : www.chateau-abbadia.fr. Un lieu unique à découvrir à Hendaye.

Contact : Château Abbadia, Route de la Corniche, 64700 Hendaye – Tél : 05.59.20.04.51. Fax : 05.59.20.90.51.

Haut de page