« Un pays au nom de fleuve », le concours transfrontalier de peinture se consolide

18.07.27.ConcPeintureConsorc- 3ème concours pour les personnes de 18 ans et +

Thème : un sentier naturel existant à Irun, Hondarribia ou Hendaye sans aucun élément bâti dans les environs et où se trouveront des personnes qui marchent

– A remettre avant le 27 juillet 2018 au Centre d’interprétation de la Bidassoa (voir plus bas)

Prix : 500€

Les clauses du concours se trouvent disponibles sur www.irunhondarribiahendaye.com

.

Les Mairies d’Irun, Hondarribia et Hendaye, par le biais du Consorcio Transfrontalier Bidasoa-Txingudi ont publié les clauses du concours transfrontalier de peinture « Un pays au nom de fleuve ». Ce concours se consolide avec cette 3ème édition.

.
Comme pour les éditions précédentes, un jury spécialisé sélectionnera la meilleure œuvre et les meilleurs tableaux seront exposés au Centre d’Interprétation de la Bidasoa.

Il y aura par ailleurs un prix en espèces de 500 euros pour le vainqueur, soit 100 euros de plus que pour l’édition antérieure.

.
Cette année le thème des œuvres seront les sentiers naturels qui existent dans le territoire transfrontalier de Bidasoa-Txingudi. Concrètement il s’agira de faire apparaitre un sentier naturel existant à Irun, Hondarribia ou Hendaye sans aucun élément bâti dans les environs et où se trouveront des personnes qui marchent.

.
Nous souhaitons ainsi mettre en valeur le milieu naturel et patrimonial de la baie. Lors de la première édition le thème choisi était les ponts internationaux et pour la deuxième année les marais de Txingudi.

.
Conditions de participation au concours

Les participants devront être majeurs, sans aucune limite de résidence ou de nationalité, et pourront présenter une seule œuvre.

Les tableaux pourront être remis avant le 27 juillet :

– au Centre d’Interprétation de la Bidasoa (ancien bâtiment de la Douane) de mardi à vendredi de 10h à 14h

– ou au siège du Consorcio Transfrontalier Bidasoa-Txingudi (Hendaia 8 – Palacio Ducoureau – Irun) de lundi à vendredi de 8h30 à 14h30, excepté les ponts et les jours fériés.

.

Les clauses du concours se trouvent disponibles sur www.irunhondarribiahendaye.com

.
Editions précédentes

Lors de l’édition précédente, en 2017, 19 œuvres furent présentées dont le vainqueur fut «Ría de Jaizubia »  de Juan Carlos Aresti. Pour ce qui est de l’édition 2016, 27 oeuvres furent présentées et la gagnante fut Susana Ferreira Domínguez, auteure de « Lo que el río vió ». Ces deux tableaux font désormais partie de l’exposition permanente du Centre d’Interprétation de la Bidasoa.

Publié le 28 mai 2018 - Catégorie(s) : Culture